Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Article paru dans le Magyar Nemzet le 6 avril 2021. Pierre Cassen : la gauche veut anéantir la France « La prise de position…

The post Ancien gauchiste, il se bat désormais contre l’Islam first appeared on Visegrád Post.

Article paru dans le Magyar Nemzet le 6 avril 2021.

Pierre Cassen : la gauche veut anéantir la France

« La prise de position de Matteo Salvini, de Viktor Orbán et bien sûr des dirigeants polonais, tchèque et slovène se prononçant contre le dictat immigrationniste de l’Union européenne, est aussi une source d’espoir pour nous autres, Français » – affirme, dans l’interview téléphonique qu’il a donné à Magyar Nemzet, l’activiste français Pierre Cassen, fondateur du portail d’information français Riposte laïque, dont le livre Et la gauche devint la putain de l’Islam vient de paraître en traduction hongroise. Au cours des années 2000, voyant comment l’Islam gagnait du terrain, cet ancien homme de gauche et syndicaliste des métiers de l’impression, a tourné le dos à ses anciens compagnons de route, qui l’accusent aujourd’hui d’islamophobie. Sur cette question comme sur d’autres, Cassen a répondu à nos questions.

– Comment et pourquoi la gauche française est-elle devenue – pour reprendre le titre de votre livre – « la putain de l’Islam » ?

– Je suis moi-même issu de la gauche. En France, nous sommes très fiers de nos traditions laïques, de la révolution de 1789, ainsi que de la loi de 1905 sur la séparation de l’État et de l’église. Pour moi, ce sont ces valeurs qu’incarnait la gauche – des valeur enracinées, notamment, dans le progrès, dans l’engagement en faveur des plus défavorisés, de ceux qui vivent d’un travail et d’un salaire, des travailleurs. La gauche soutenait l’égalité des femmes contre la domination masculine. Cependant, il y a plus ou moins quinze ans, j’ai été confronté à une situation nouvelle : la présence des immigrés – surtout des musulmans d’origine africaine – est devenue de plus en plus massive en France, exposant le pays tout entier à une invasion islamique accélérée. Or ce phénomène transforme aussi totalement la composition de l’électorat français. La gauche a décidé de soutenir cette évolution, pour deux raisons. L’une est qu’elle souhaitait exploiter le potentiel latent de cet électorat récemment apparu – après tout, les Musulmans représentent tout de même 15% de l’électorat aux élections nationales, et jusqu’à trente-quarante pour cent aux élections locales. Mais pour ce faire, il fallait laisser passer l’Islam, c’est-à-dire les exigences communautaires des musulmans. L’autre raison est de nature culturelle, et découle de la haine de la gauche à l’encontre du catholicisme. En effet, tandis que le catholicisme fait partie de l’histoire de France, il existe une partie de la gauche qui, au nom de l’idéologie de la mondialisation, veut anéantir cette France-ci. A quoi il faut encore ajouter leur politique de l’antiracisme. Les islamistes, en effet, ont réussi à faire croire que toute opposition à l’Islam relève du racisme. Du coup, la gauche, de peur d’avoir l’air raciste, a préféré reculer complètement face aux exigences de l’Islam, renonçant ainsi à ses principes laïques.

– Dans votre livre, vous mentionnez le chiffre de 11 millions de musulmans en France, et vous aussi, vos anciens camarades vous accusent d’islamophobie. Voyez-vous une différence entre Islam et islamisme ?

– Je ne vois aucune différence. J’aime beaucoup la formulation proposée par Ferhat Mehenni (chanteur et homme politique algérien d’ethnie kabyle – n.d.l.r.) : l’Islam est un islamisme de temps de paix, tandis que l’islamisme est l’Islam en mouvement. Le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, l’a lui aussi dit très clairement : il n’y a pas l’Islam et l’islamisme, il n’y a que l’Islam. De mon point de vue, l’islamophobie, c’est une opinion : l’opposition à l’Islam, qui n’est pas seulement une foi, mais aussi une loi et une idéologie, et dont le seul but est la conquête, car il ne peut exister qu’à travers la conquête et la négation de toute autre culture. Le fait qu’on m’accuse, moi aussi, d’islamophobie, illustre simplement la stratégie des musulmans, qu’ils appliquent bras-dessus, bras-dessous avec la gauche : condamner l’Islam devrait être considérer comme une forme de racisme. Or nous avons parfaitement le droit d’être islamophobes, au sens

Source: Visegrad Post

A felolvasó használata

A honlapon található francia nyelvű szövegeket a beépített program felolvassa, ha kijelölöd a szöveget az egérrel. Ha nem tudod hogyan kell, nézd meg ezt a videót: 

Állásajánlatok
Bíró Ádám könyvei

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó